DÉMARCHE

 

Depuis plusieurs années, mon travail artistique s’est développé autour de la sculpture. La notion de

représentation est particulièrement au centre de mon travail sculptural, notion ouvrée par un

intérêt pour ce qui fonde l’expérience de la sculpture. Aussi toute figuration dans mon travail est-elle

soumise à l’autorité de l’objet, à sa prégnance matérielle et à ses corrélats phénoménaux.

 

Cependant, mes récentes recherches tendent de plus en plus à dépasser cet état de fait. L’esprit

dialectique de mes oeuvres tend à se rompre provisoirement en faveur de sa dimension

symbolique. Les figures que je représente désormais dans mes oeuvres paraissent animées d’une

intériorité, comme si elles se rendaient visibles d’elles-mêmes, manière d’embrasement autarcique

du visuel. Ces éléments figuratifs sont d’abord prélevés dans mon environnement immédiat et

appartiennent généralement à une culture largement partagée. Par un processus de transfiguration,

elles sont magnifiées, voire mythifiées en reliques de l’ordinaire.

 

Par ailleurs, je présente depuis quelques années des oeuvres graphiques qui parachèvent avec une

approche plus intime mes recherches spatiales. Bien que la diffusion publique de ces oeuvres soit

plus rare, la pratique du dessin m’accompagne depuis toujours et est à l’origine de ma pratique

sculpturale.